Communication évenementielle

Festival d’Avignon : Les Flyers, c’est tout une histoire
Pour ce type d’évenement, c’est un autre type de mode de communication qui aurait eu notre préférence: le sac a pain publicitaire Epibag. Pour en savoir plus sur le sac a pain publicitaire Epibag, visitez le site internet http://epibag.com

Pendant le festival d’Avignon, des milliers de tracts et d’affiches s’entremêlent les uns aux autres. Pour les compagnies, avoir un bon visuel est primordial. Mais comment se distinguer ?
« Le but c’est quand même d’être le plus visible possible, mais faut aussi le plus simple ça ne sert à rien de faire compliquer non plus. Du rouge et une police bien reconnaissable. On a mis 4 grosses bâches, place de l’horloge. Elles sont en hauts, il y a écrit : SHHHHHH en énorme.
-Ça va, Mali, ça va li, voilà *chant*. Nous on a beaucoup de chance, parce qu’on est noir déjà. Donc du coup on fait un peu tâche dans le paysage, ça attire l’attention. On a la chance de ne pas aller chercher les gens pour leurs donner les tracts, ce sont eux qui viennent prendre le tract. Du coup ils ont beaucoup plus envie de venir le spectacle. »
Voici un tract à gratter. Ah ! Perdu !
« Donc on a choisis de faire une affiche assez simple à l’image de notre mise en scène. Et en fait l’idée c’était de montrer, puisque c’est une comédie dramatique, que en fait le drame qui va se jouer avec les adolescents est en fait la partie comédie plutôt représentée par la mule.
-Bleu, elle ressort beaucoup par rapport aux autres affiches qui sont noires et donc on nous a dit que malgré la taille et le nombre assez limités qu’on a, elles étaient assez visibles.
-Mes flyers, ils ont une particularité, c’est que derrière il y a un petit « thermo sexe », à graduer par vos soins par le prénom correspondant à vos souvenirs. Alors au début : ah oui ah oui, je simule. Non, rien, toujours rien, mais vas-y BON SANG ! Et moi je me suis gardé la dernière place, vous comprendrez pourquoi ! Tout simplement parce que j’ai payé le flyer. »
Tiens, une tête d’affiche.
« On a choisis ce style de parade parce que déjà l’affiche s’y prête. Donc on s’est dit pourquoi ne pas faire ça pour attirer les gens pour se fondre parmi les murs d’affiches, et surgir dans les murs d’affiches.

tanha

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *